Mad Asylum
Ce forum est officiellement décédé...

Enfin, pas vraiment : vrai phénix, il s'est dépêtré de ses cendres et a fini par renaître quelque part, faisant peau neuve, URL neuve.

Mad Asylum


 
AccueilCalendrierFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une nouvelle partition (Aïna Raven)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une nouvelle partition (Aïna Raven)   Ven 23 Avr 2010 - 13:33


L'entretien avec le démon avait été des plus éprouvant. Il avait eu à faire à une seule et unique personne et pourtant Sammael Ruthven représentait à la fois le gentleman, l’employeur, l’ennemi et paradoxalement une destinée et un espoir.
Si tout s'était déroulé tel que prévu, Geralt Lewis devrait être à cent lieux d'ici, guéris et heureux de pouvoir enfin vieillir pour mourir. Et pourtant, lorsque Geralt sortit du bureau à la fois sombre et accueillant, Sammael n'était pas mort et Geralt n'était pas à cent lieux de l'asile. Bien au contraire, on l'avait conduit à sa chambre puis mené à son local où était entreposé tout le matériel dont il pourrait avoir besoin.
La pleine lune apparaissait lorsque Geralt eu finit de prendre connaissance de ses nouvelles tâches et devoirs, il alla chercher son violoncelle et se dirigea en direction du cimetière. Il adressa de courtes prières aux défunts et s’attarda même sur une tombe fraichement creusé en se demandant quand est-ce que son tour arriverait. Il s’adossa contre le muret qui séparait le monde des morts et celui des vivants, fit jouer l’archet entre ses mains quelques instants puis il joua le morceau qu’il jouait depuis prêt de trois siècles.
Lorsqu'il jouait Geralt n'avait plus conscience du monde. Les villes pouvaient s'écrouler, les guerres éclater et les ronces se propager le long de son corps, jamais il n'arrêterait de jouer. Son âme errait entre les différents souvenirs de son passé : il souffrait, s'exaltait, désespérait, souriait et pleurait. Ces différents états d'âme se ressentaient dans sa musique faisant vibrer l'âme de son public dont il n'avait conscience que lorsque qu'il achevait la dernière note, le dernier soupir du morceau. C'est d'ailleurs lorsqu'il acheva son morceau qu'un bruit se fit entendre. Sûrement que l'ouïe délicate et sensible de Geralt avait déjà entendu ce bruit lorsqu'il jouait, mais ce n'était que maintenant qu'il en avait conscience. Quelqu'un l'épiait, quelqu'un qui ne s'était pas présenté selon les convenances. Il coucha délicatement son violoncelle sur le sol et laissa choir l'archet à ses côtés puis il regarda ses poignets. De fines plaies rouges venaient d'apparaître et Geralt sut qu'il était temps de se détester pour survivre et cet intrus l'aiderait à vivre pendant au moins deux jours. Lentement Geralt s'avança vers l'endroit d'où provenait l'étrange bruit et entendit un bruissement de feuille sur sa droite. Il dit alors : "Qui que vous soyez, veuillez vous avancer, que la lumière de la lune me révèle votre visage. Ainsi peut-être que votre mort sera moins douloureuse“. Il entendit alors un rire cristallin et une jeune femme sortit de l'ombre.
Revenir en haut Aller en bas
 

Une nouvelle partition (Aïna Raven)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mad Asylum :: La Source du Savoir :: Archives du RPG :: Les Oubliettes :: Les RP terminés ou abandonnés-