Mad Asylum
Ce forum est officiellement décédé...

Enfin, pas vraiment : vrai phénix, il s'est dépêtré de ses cendres et a fini par renaître quelque part, faisant peau neuve, URL neuve.

Mad Asylum


 
AccueilCalendrierFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Razield Wilde [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Razield Wilde [en cours]   Dim 23 Mai 2010 - 1:27

Nom : Wilde (Surement un faux nom)
Prénom : Razield (C'est le vrai)
Age : 24 ans, 23 Août 1865
Date de naissance et lieu : Né à Paris, en Août. Nationaliser anglais à ses 5ans.
Raison de l'admission : Crise d'hallucination fréquentes, il voit la vie comme une pièce de théâtre, Il fut traîné dans cet "asile" par Scotland Yard.


II. Moi-même
Physique :
De taille grande (environ 1m89). Maigre, très maigre, déjà petit l'on pensait qu'il était mal nourris, mais la vérité en était autre : il était anorexique et en à garder quelques séquelles. D'ailleurs son maigre corps n'est guère fournis de muscles développer. Son corps est parcouru d'auto-mutilation qu'il s'est infliger par le délire de ses crises de folie. Quant à son teint blanchâtre, qui s'explique par la poudre de craie qu'il se mettait sur sa peau qui a fini par ne plus partir. Il porte un noir regard qu'il porte depuis sa tendre enfance, qui pose l'effroi dans le regard de ses victimes.

Caractère :
Razield ne perd jamais, ou presque, son calme ; sauf lorsqu'il est en crise et lors de ses envie de "bain de sang" prennent le dessus. Très imbu de sa personne, il aime être flatter que l'on reconnaissent les talents qu'il ne possèdent pas ; un affront pourrait provoquer un désastre...
Sa bonne diction et sa bonne éducation, font qu'il s'exprime souvent en langage soutenu, voir même des temps anciens, comme le latin. Il souvent sujet à une idée fixe, et quand il en a une "rien" ne peux l'empêcher de l'accomplir. Aimant jouer les acteurs, en changeant souvent d'intonations et les formes de son visages, ce qui rend les conversations avec lui quelques peu difficile. Il ne tue que rarement (mais sauvagement) pour ses simples désirs (uniquement pour ses envies de sang), l'humiliation est une de ses armes favorites, car elle est aussi précise qu'un stylet et aussi dévastatrice qu'une masse. Mais il peut arriver que vous l'ennuyer et qu'il n'est pas dans un bon jour au quel cas il se décidera à vous tuer pour : "Manque de respect envers sa personne".Sa deuxième personnalité n'est autre que le "metteur en scène".

Son histoire
(Ses évènements son raconter dans le livre de Razield)
Acte 1, Scène 1 L'apocalypse
J'ai 20ans, comme c'est beau d'avoir 20ans... Dans 1 ans c'est la liberté, le calme... le luxe, la volûpter. Et pourtant au fond de moi je sens que quelques choses manque...
C'est dimanche, le jour du seigneur et des prières. Les acteurs : à savoir mes parents ; sont fin prêt pour la grande première, tout se met lentement en place : je place un stylet sur une table, je ferme les rideaux et j'allume des bougies pour que tamiser la lumière. Le décors est enfin prêt, dans peu de temps les acteurs rentre sur scène, l'excitation me gagne. La poignée de porte se tourne, le silence s'installe dans la salle. Mon père entre le premier, ma mère referme la porte. Il déposent tous deux leurs affaires sur le porte-manteau. C'est à mon tour, le metteur en scène me donne le signal.
*Va-y Razield ! Montre moi ton talent*
Je sors du couloir, qui se trouve coté cour du salon, j'ouvre le bal, je suis si exciter.
-"Vous voilà donc de retour. Je m'inquiétait, le sermon fut plus long que d'habitude ?"
Mon père tenait un cigare en main, il me fixe, allume son cigare. Il mit un quelques secondes de trop à me répondre : le trac surement. Mon père s'assoit, j'entends le souffleur lui dire son texte, Et c'est donc à lui.
-"Oui, effectivement le sermon fut un peu plus que d'habitude. Mais il était tout aussi captivant."
Quel jeu d'acteur ! Il jouait avec élégance se premier rôle ! Ma mère quand à elle ne dit rien, partit dans sa chambre en direction des coulisses. Mon père observait la pièce, il n'était pas bien. Il me questionna à ce sujet.
-"Mais qu'es-ce donc que cette mascarade ? Pourquoi a tu fermer les rideaux et c'est bougies ? Tu ne va pas bien !?"
Il était en colère, il jurait beaucoup. Puis je me décale au niveau de la table, il s'approche de moi en hurlant, il leva la main.
-"Abruti ! Qu'es-ce donc que ce décor ? C'est pour quoi ces bougies ?! Réponds ! "
Il s'emportait souvent pour un rien, comme ça pour me mettre des coups. Il était entrer corps et âmes dans son personnage. La gifle partit sur ma joue, le *CLAC* fut retentissant. j'attrape le stylet je le tend vers lui, je ne porte qu'un seul coup : au cœur.
-"Être ou ne pas être ? Je vous donne la réponse en ce moment... Père."
La scène était parfaite, le coup fut porté à merveille. Il n'eut aucun cri. le rideau tombe la fin de la scène arrive le changements de décors va pouvoir commencer. Je sens mes jambes trembler sous les applaudissements du public. Un voile blanc s'installe devant mes yeux, je tombe... plus rien, le vide...
Scène 2 L'incarcération
Je me réveille, mon dieu j'ai mal, si mal. J'observe le décor : des barreaux, une toute petite fenêtre, un simple lit. En mot comme en cent : La pièce était spartiate, mais bon je m'adapterais au décors. Le metteur scène me félicite, je ne le décevrais jamais, du moins je l'espère.
Quel jour sommes-nous ? Depuis combien de temps je suis enfermer ? Je ne sais pas... Je ne sais plus. Il fait froid et humide, des acteurs viennent à tour de rôle m'interroger. Je n'en peux plus je suis fatiguer, mais la pièce doit continuer encore, et encore. C'est alors qu'au bout d'un moment le metteur en scène se mit a parler.
*Tiens toi prêt ! Le décor va bienôt changer. La troupe sera aussi différente. Adapte toi ! Ce seras l'acte le plus important.*
Des pas, j'entends des pas... deux personnes arrivent, me menotte. Ils disent qu'il m'emmène ailleurs. Mais où...
Revenir en haut Aller en bas
Sammael Ruthven
Démon † Directeur Psychipathe
Démon † Directeur Psychipathe
avatar

Masculin •Lettres : 452
•Vit depuis le : 09/06/1862
•Fou depuis le : 25/06/2009
•Age : 155
•Origine : D'un sombre cauchemar ?
•Rôle : Directeur enjôleur
•Tempérament : Orgueilleux
•Lien vers la fiche : Autopsie d'un Menteur

Carte d'Identité
• Sexualité: Ça n'a pas tellement d'importance~
• Relations:
• Rumeurs:

MessageSujet: Re: Razield Wilde [en cours]   Sam 29 Mai 2010 - 19:08

Bienvenue,
La fiche est-elle toujours d'actualité ?

Bien qu'elle semble toujours en cours, j'aimerais préciser qu'il faut que tu utilises le modèle de fiche qui est ici-même, merci.
Et il y a énormément de fautes, du type "je suis enfermer" au lieu de "je suis enfermé", après, peut-être que tu comptes corriger à la fin...

Bon courage à toi pour finir !
Limite 5 Juin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nana-70.livejournal.com/
 

Razield Wilde [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mad Asylum :: La Source du Savoir :: Archives du RPG :: Les Oubliettes :: Les anciennes Fiches-