Mad Asylum
Ce forum est officiellement décédé...

Enfin, pas vraiment : vrai phénix, il s'est dépêtré de ses cendres et a fini par renaître quelque part, faisant peau neuve, URL neuve.

Mad Asylum


 
AccueilCalendrierFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nathanael De Bloomery pour vous servir. (Terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Nathanael De Bloomery pour vous servir. (Terminée)   Sam 27 Nov 2010 - 19:35



    Nom :De Bloomery
    Prénom :Nathanael
    Sexe :Masculin de tout évidence.
    Nature :Démon
    Âge approximatif :1054 années.
    Lieu de naissance :Je craint de ne pas m'en souvenir.
    Emploi dans l'hôpital :Vigile et de la discipline s'il vous plait !





    Physique ;

      Mon apparence ? Ma foi il me paraît plus simple que vous me contempliez pour la découvrir mais puisqu'il faut se soumettre au règlement et répondre aux questions bien docilement comme il l'est demandé... Imposant de par ma stature, mon corps musclé ne saurait laisser indifférent ces demoiselles. Sous ma véritable apparence, mes oreilles ont tendance à s'allonger et s'affiner quelque peu par rapport à celles des humains et mes yeux affichent une irrésistible couleur rubis. Toutefois, parmi vous, il me faut montrer une apparence malheureusement plus sobre avec des yeux d'un brun profond et des oreilles communes. Mes cheveux poivre et sel entremêlés d'ordinaire se doivent également d'être lissés et attachés en une queue basse lorsque je suis au travail. Je porte souvent du noir ce qui contraste avec mon teint souvent blême mais cela ne m'empêche pas d'apprécier la couleur des joues rosées des jeunes femmes... mais ici n'est pas la question. Souvent, les humains comparent mes mains habiles aux doigts fins avec des "mains de pianiste" mais en mon sens je suis plus doué avec ces dernières pour des choses qui n'ont rien à voir avec la musique, sauf bien sûr si la séduction peut-être considérée comme une mélodie (et des plus enivrantes à d'après moi). Pour ce qui est du reste, je vous invite tout simplement à le découvrir par vous même si cela est dans vos moyens mais prenez garde... cette exploration se tiendra à vos risques et périls.


    Caractère ;

      Voici une question bien inconfortable puisque je n'aime pas me dévoiler si facilement... Commençons donc par mes défauts afin de terminer sur une note agréable et que vous ne reteniez que le meilleur ! Je suis donc au regret de vous annoncer que mon caractère n'est pas facile à vivre tous les jours. Ô Combien lunatique je ne saurais que vous dire de vous méfier de mes sourires bien trop souvent ironiques ou dissimulateurs d'idées plus ou moins malsaines. Possessif, j'ai peut-être un peu trop tendance à considérer que tout (être vivant ou objet inanimé) est mon entière propriété dont je peux disposer de la manière qu'il me convient. Ce bémol va donc de paire avec la jalousie qui me dévore depuis ma plus tendre enfance... Avide de pouvoir, j'aime tout contrôler et ne rien laisser au hasard, la manipulation est d'ailleurs l'un de mes jeux préférés. Que dire d'autre ? Que Narcisse aurait pu être ma mère sans aucun doute. Mais assez parlé de toutes ces vilaines manies, je n'ai pas que du mauvais vous savez ? Je suis un homme charmant, séducteur à souhait, surtout en présence de belles demoiselles. Je ne saurais d'ailleurs leur résister mais est-ce là un défaut ? Malgré ces fausses notes, je possède beaucoup d'humour (bien qu'un peu particulier je vous l'accorde). Si je suis capable d'éprouver de nobles sentiments ? Mais évidemment que croyez-vous ? En dépit des apparences, je ne peux me passer de la femme qui a envouté ce qui me sert de cœur : ma très chère épouse Ivy.



      Que dire de la vie d'un démon de mon âge ? Un millier de choses passionnantes me direz vous certainement du haut de votre petite vie fragile et éphémère d'humain, pourtant de mon point de vue, il n'y a pas grand chose à retenir. Je n'ai gardé aucun souvenir de l'endroit où je suis né et de l'identité de mes géniteurs. Cela ne m'intéressait en rien, seul ce que je ferai de mon avenir m'importais. Malgré que je n'ai pas reçu d'éducation en bonne et dû forme, rien ne m'avais empêché de me développer normalement comme tout être de mon espèce. L'instinct démoniaque sans aucun doute. Bien que je ne sois pas spécialement âgé, le temps a tout de même eu son effet sur ma personnalité. Plus jeune, j'étais un petit fauteur de trouble fougueux qui ne pensait qu'à s'amuser et semer la discorde sur son passage. Tous les prétextes étaient bons pour semer le chaos. Mais il me fallut vite apprendre à me dissimuler parmi les humains, d'autres races se faisaient plus présentes et il n'était pas spécialement dans mon intérêt de trop me faire remarquer. C'est pourquoi j'ai commencé à me calmer. Ma vie est devenue longue et monotone, devant me contenter de "petites farces" sans aucun intérêt à mon goût. Je préférais alors tromper mon ennuie en l'agréable compagnie de la gente féminine. Les femmes de joies ne m'intéressaient guère, il était bien plus distrayant d'emmener l'une de ces dames respectables sur les chemins de la débauche, voir de l'humiliation. C'était devenu mon nouveau passe temps. Des années passèrent sans que je ne m'en lasse, pourtant arriva un jour où l'Ennuie revint frapper à ma porte. Je devais abandonner cette vie de bohème, découvrir de nouveaux horizons. C'est à cette époque que ma vie prit un tournant totalement inattendu : une Crone des plus séduisantes vint à m'invoquer. J'ignorai où elle avait entendu mon nom et ce qu'elle pouvait bien me vouloir et c'est avec une curiosité non cachée que je m'en allais à sa rencontre. C'était une jeune femme magnifique et sa requête transpirante de mauvais sentiments me plaisait. Je décidais de lui accorder ce qu'elle désirait mais ce qu'elle devrait me donner en retour n'était ni plus ni moins que son âme. Elle devrait honorer un profond amour envers ma personne et devenir mon épouse dans l'éternité. A partir de ce jour, plus rien ne fut comme avant. Une relation pour le moins étrange se tissa entre la belle Ivy et moi même. Une attirance sans précédent. Quelques décennies passèrent puis l'on eut vent d'un établissement psychiatrique pour le moins particulier autant par ses patients que pour son personnel. Une perspective intéressante s'offrait à nous, c'est pourquoi je décidais d'y postuler en temps que vigile.



      La journée avait été si longue, totalement dénuée du moindre intérêt, cela me rendait fou ! Depuis quelques temps déjà, bien que libre d'aller où bon me semble et de "faire ce que je veux", j'avais l'impression d'être un lion en cage. Tout ce que je désirais réellement m'était interdit et la frustration atteignait son paroxysme. Il me fallait tenter de trouver un peu d'air. Je décidais donc de me promener un peu à la lisière de la forêt et tant pis si l'on me prenait pour un inconscient - c'était bien connu, la prudence interdisait la forêt la nuit, surtout en de pareilles conditions. La pleine lune éclairait parfaitement le sentier qui guidait mes pas. Mes cheveux détachés tombant sur mon dos semblait parfois virevolter lorsqu'une brise légère venait caresser ma peau. Ce soir, le vent était mon amante. Pour une fois, je parvenais à me laisser aller, respirer profondément, me détendre et oublier le vide qui étreignait ma vie si passionnément.

      Une douce voix que je pensais modelée par le vent vint alors à me chatouiller les oreilles. Réalisant qu'il n'y avait pas de vent à cet instant précis, je cru d'abord au bruit éloigné d'un fiacre déformé par la distance mais c'était impossible, ces derniers ne circulaient plus à cette heure tardive. La voix ne cessait de se répéter, de plus en plus distinctement, formant une sorte de mantra où je finis par reconnaître mon nom. Quelqu'un cherchait à m'invoquer. Voilà qui était surprenant car les invocations se faisaient rare ces temps-ci. Poussé par un élan de curiosité, je laissait mon esprit vagabonder à la rencontre de celle qui désirait me voir. Pour cela, je devait abandonner mon apparence humaine, ce qui n'était pas très prudent, mais un peu de distraction ça ne se refusait pas. Je n'eus pas à chercher longtemps avant de dénicher l'inconnue qui demandait à me rencontrer. Il s'agissait d'une Crone sans le moindre doute, une magnifique crinière rousse recouvrant ses épaules, encadrant son visage, écrin de deux émeraudes éclatantes.

      - Enfin, ce n'est pas trop tôt, cela fait plus de 45 minutes que vous appelle.

      Je la regardais avec des yeux éberlués mais amusés. Cette sorcière ne manquait pas de cran, oser m'appeler ainsi et exprimer un véritable caprice. Elle semblait si jeune ! Je ne pu réprimer un sourire en constatant sa mine réellement impatiente. Elle me faisait penser à moi quelques siècles plus tôt. Je voulais de la distraction, j'en avait et cela me plaisait beaucoup.

      "Et qu'attends-tu donc de moi, jeune Crone ?

      - Tue ma sœur. Elle me pourrit la vie, plus vieille que moi je n'ai pas le pouvoir de la tuer et puis...je n'ose imaginer ce qui se passerait si j'y parvenais ou même à l'inverse, si j'échouais..."

      La réponse ne s'était pas faite attendre. Tout en prononçant ses mots, elle me fixait d'un regard intense, presque impérieux. Elle s'imaginait sans doute que j'étais à son service tel un génie. Ce n'était pas si simple, mais j'avais là une belle opportunité. Je lisais également dans ses yeux une haine, une rancœur des plus amères envers cette dite sœur, si bien que de telles motivations me donnaient bien envie de lui exaucer son souhait. Bien évidemment, je ne le ferais pas gratuitement, il fallait que j'y trouve mes intérêts également.

      - Tu vas le faire pour moi démon...

      Refermant mon expression, je relevait le menton, la regardant de haut, faisant mine de réfléchir.

      - Tu la déteste vraiment. Sa simple existence est un poison pour la tienne. Je peux la tuer. Il n'y a rien de plus facile pour moi. Mais ce ne sera pas gratuit. Qu'es-tu donc prête à accepter pour la voir mourir ? Je te propose de troquer ses chaînes contre les miennes. Devient ma femme et je te débarrasserais définitivement de cette ainée de la manière la plus horrible qui soit. Que décides-tu jeune Crone ?

      Un sourire avide apparut à la vitesse de l'éclair sur son visage. La tentation d'une nouvelle vie était si grande pour elle qu'elle allait se jeter droit dans mes filets. Voilà qui était très intéressant. La confirmation se fit sur l'instant :

      - Ta femme ? D'accord, mais soit prêt à en subir les conséquences, démon....

      Incapable de me contenir, j'éclatais d'un rire sonore. Qu'avais-je à craindre d'une simple Crone ? Réalisait-elle que des chaînes restaient toujours des chaînes ? Jouissant d'une satisfaction sans nom, je lui tendait une main ouverte, invitation à la réalisation de son souhait le plus cher et au respect de son pacte qui venait fraîchement de sceller nos deux destins bien plus que je ne l'imaginais.





    Autre chose à ajouter ;
    Désolée pour les fautes, je fais de mon mieux avec mon niveau de BEP.

    Le personnage de votre avatar
    Par Feimo.

    Code de Validation ; Vu par le Dirlo'~





    Un élément de votre identité ? Lethe

    Comment avez-vous connu le forum ? Grâce au partenariat avec Forbidden Dream.

    Un quelconque conseil ou remarque pour nous aider à l'améliorer ?A méditer.


Dernière édition par Nathanael De Bloomery le Dim 28 Nov 2010 - 9:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sammael Ruthven
Démon † Directeur Psychipathe
Démon † Directeur Psychipathe
avatar

Masculin •Lettres : 452
•Vit depuis le : 09/06/1862
•Fou depuis le : 25/06/2009
•Age : 155
•Origine : D'un sombre cauchemar ?
•Rôle : Directeur enjôleur
•Tempérament : Orgueilleux
•Lien vers la fiche : Autopsie d'un Menteur

Carte d'Identité
• Sexualité: Ça n'a pas tellement d'importance~
• Relations:
• Rumeurs:

MessageSujet: Re: Nathanael De Bloomery pour vous servir. (Terminée)   Sam 27 Nov 2010 - 21:44

Bonsoir !

Alors, alors, je n'ai lu que les deux premiers paragraphes de ta fiche, mais j'ai déjà relevé beaucoup de fautes...
Citation :
tout les jours
Au lieu de tous, et d'autres assez semblables.

C'est surtout que tu n'as pas du tout fait attention à l'orthographe et que certaines fautes auraient disparu après une simple relecture, comme pour ces deux-là :
Citation :
je ne saurez / vous méfier

Enfin, si tu as quelques difficultés, je te conseille BonPatron, ce n'est pas un logiciel parfait mais il pourra corriger ce genre d'erreurs.

Voilà, bon courage !~

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nana-70.livejournal.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nathanael De Bloomery pour vous servir. (Terminée)   Dim 28 Nov 2010 - 9:06

J'ai relu ma fiche, j'espère qu'elle te conviendra mieux ainsi car avec mon BEP, je crains de ne pas être capable de mieux.

Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nathanael De Bloomery pour vous servir. (Terminée)   Sam 4 Déc 2010 - 18:24

Bonsoir,
Je te valide donc mais fais attention aux fautes dans tes Rps.
Des erreurs telles que :
Citation :
Je laissaiT

seront sanctionnées.


Bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nathanael De Bloomery pour vous servir. (Terminée)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nathanael De Bloomery pour vous servir. (Terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mad Asylum :: La Source du Savoir :: Archives du RPG :: Les Oubliettes :: Les anciennes Fiches-