Mad Asylum
Ce forum est officiellement décédé...

Enfin, pas vraiment : vrai phénix, il s'est dépêtré de ses cendres et a fini par renaître quelque part, faisant peau neuve, URL neuve.

Mad Asylum


 
AccueilCalendrierFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ezekiel Silver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ezekiel Silver
Humain † Patient
Humain † Patient
avatar

Masculin •Lettres : 46
•Vit depuis le : 13/04/1875
•Fou depuis le : 04/10/2009
•Age : 142
•Origine : Londres
•Rôle : Le petit médium
•Tempérament : Un rêveur parmis les morts
•Lien vers la fiche : Another Vision of Death

Carte d'Identité
• Sexualité: Quelle bonne question ! Qui sait...
• Relations:
• Rumeurs:

MessageSujet: Ezekiel Silver   Dim 4 Oct 2009 - 16:45

I.Identité



Nom & Prénom ;
Silver Ezekiel

Sexe ;
Masculin

Âge ;
14 ans

Date de naissance et Lieu, si possible... ;
13 avril à Londres

Raison de l'admission ;
Ezekiel a la faculté de voir et de parler avec les morts, chose qui le terrorisait étant bambin et lui faisait faire des cauchemars. Il se réveillait souvent en pleine nuit en hurlant et en pleurant. Le même scénario se produit lorsqu’on le laisse seul dans une pièce sombre trop longtemps... Puis en grandissant, ses ’’crises’’ diminues, mais Ezekiel c’est alors mis à parler tout seul et à s’inventer des amis imaginaires un peu trop présents aux goûts de ses proches. Du coup, ne sachant plus quoi faire de lui, on l’envoya au Mad Asylum.

II.Moi-même.




Physique ;
Il est très petit, même pour un adolescent de 14 ans et il a une silhouette plutôt frêle. Pas très musclé, il ne fait pas du tout son âge et ça l’amuse. Il se permet parfois d’en profiter en adoptant les habitudes et les manières d’un enfant plus jeune. Ne serai-ce que pour se divertir un peu... Ses grands yeux bleus limpides ne reflètent pas beaucoup d’émotion et la plupart du temps, de profondes cernes se dessinent sous ceux-ci à cause de ses troubles de sommeil. Il à également cet air rêveur qui le prend souvent lorsqu’il regarde par une fenêtre ou encore quand il se perd dans ses pensés. Sa chevelure soyeuse passe du noir de geais au gris souris avec quelques reflets bleutés qui s’accordent avec harmonie à son regard couleur océan. Sa peau est lisse et blanche comme de la porcelaine. Aussi Ezekiel aime en faire le contraste en portant des habits sombres. Il n’a pas de vêtements de prédilection, simplement, il aime se déguiser selon son inspiration du moment. Cela donne une petite touche de fantaisie à son monde imaginaire dans lequel il aime bien se perdre de temps à autre.

~~~


Caractère ;
Peu importe les efforts qu’il fait pour décrire ce qu’il voit, personne n’arrive à lui confirmer que c’est la vérité. De ce fait, il est très méfiant envers les inconnus qui tentent de se rapprocher de lui. On l’a si souvent traité de menteur, que lui-même en est venu à haïr le mensonge et réagit très fortement lorsqu’on le trahit. Rancunié, il n’est pas pour autan du genre à se venger, mais plutôt à se renfermer sur lui-même. Il peut même aller jusqu'à ne pas adresser la parole à qui que ce soi pendant plusieurs jours. Bien qu’Ezekiel est un comportement qui peu paraître bizarre, il n’est pas vraiment fou. À cause de ses dons, les gens ''normaux'' le trouvait étrange et s’en approchait guère. C’est pourquoi, Ezekiel se créa un monde imaginaire pour se sentir un peu moins seul et dans le royaume de ses pensés le mot ''étrange'' n’existe pas. Ses allures enfantines ne sont pour lui qu’une façon de se distraire car il renferme en fait une très grande maturité. Le jeune garçon aime tous ce qui est beau, la musique, les fleurs, les papillons… mais il les préfère toujours plus en temps que simple spectateur. Peu de chose le dégoute vraiment… Un cadavre en décomposition ne le ferai même pas sourciller (bon, peut-être s’il connait le défunt…) et la vue du sang n’est pas un problème. Dans le passé, nombreuses étaient ses apparitions de fantôme avec quelques particularités morbides...
Ezekiel déteste être dans le noir complet, c’est dans ces moments que les esprits qui le tourmentent se mettent à lui parler sans retenu et plus le jeune garçon essaye de les ignorer, plus ils deviennent agressifs…
Malgré tous, il y avait les ''bons'' et les ''mauvais'' fantômes, certains lui ont même parlé de créatures encore plus effrayantes que les âmes errantes auxquelles Ezekiel est si souvent confrontés, mais à sa connaissance, il n’en a jamais rencontré.


~~~


Autre chose à ajouter ; Le passé arrive bientôt ! Petite panne d'inspiration en plein milieu...

Code de Validation; Vu~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezekiel Silver
Humain † Patient
Humain † Patient
avatar

Masculin •Lettres : 46
•Vit depuis le : 13/04/1875
•Fou depuis le : 04/10/2009
•Age : 142
•Origine : Londres
•Rôle : Le petit médium
•Tempérament : Un rêveur parmis les morts
•Lien vers la fiche : Another Vision of Death

Carte d'Identité
• Sexualité: Quelle bonne question ! Qui sait...
• Relations:
• Rumeurs:

MessageSujet: Re: Ezekiel Silver   Mer 4 Nov 2009 - 1:25

Première partie... La suite bientôt !


III.Mon Passé.




~ Once upon a time... ~

Le feu crépitait faiblement dans le foyer de pierres grises, propageant des ombres dansantes sur les mûrs du salon. Une femme au visage fin se balançait doucement sur une chaise. Profitant de la lumière, elle déballait le petit paquet posé sur ses genoux. Le nom de l'expéditeur n'était pas marqué, mais la jeune femme savait bien de qui provenait le colis. Son mari, marchand de sa profession, était à nouveau parti en voyage, la laissant seule s'occuper de la maisonnée et de leur fils bien-aimé. Le marchand avait pris la plaisante habitude de leur envoyer quelques souvenirs de ses expéditions, habituellement des habits dans les meilleurs tissus ou simplement des accessoires assez inusités. Il faut avouer que Mr. Silver avait un penchant pour les déguisements de théâtre ou tout ce qui se rapportait à ce fabuleux monde fantaisiste que créaient les acteurs sur une scène. Enfin bref, elle est son fils en avait déjà une jolie collection...

La jeune femme sourit à l'idée d'un nouveau présent, qu'est-ce que ce sera cette fois-ci ? Un masque vénitien ? De la soie d'Orient ? Son mari aimait bien lui faire des surprises de ce genre... Hélas, peu importe le nombre de cadeaux qu'elle recevait de sa part, l'absence de l'homme qu'elle avait épousé était pesante. Par chance, le petit Ezekiel restait avec elle pour lui tenir compagnie durant ces longs mois.
Du coin de l'œil, la jeune mère surveillait l'enfant en question… Le père et le fils se ressemblaient vaguement… La même couleur de cheveux et le même regard, mais sa peau blanche et sa silhouette svelte venait de la mère… Le gamin était assit sur le rebord de la fenêtre, regardant paisiblement la pluie s'égoutter sur la vitre. Les lueurs du feu semblaient leur donner vie et couleur. L’une après l'autres, laissant une trace humide comme preuve de leur passage, dégoulinaient du verre puis allaient s'écraser deux étages plus bas sur le carrelage de l'entrer. C'était sûrement un beau spectacle en soi, mais vu l'expression du garçon, ça semblait être magnifique...
La dame se permis de sourire à nouveau, se disant qu'à cet âge là, les enfants étaient tellement faciles à impressionner. Ramenant son esprit vers le paquet sur ses genoux, elle entreprit d'enlever le grossier papier brun de la boite ne supportant plus tout ce mystère.

Un éclair déchira le ciel, ce qui fit sursauter l'enfant. Clignant des paupières éblouit, il essaya de faire disparaître les points de couleurs qui dansaient devant ses yeux. Lorsque sa vision redevenue normal, les gouttelettes de pluie semblaient moins fascinantes. Autre chose attirai son regard vers le bas, tout juste sous la fenêtre... Une silhouette se dessinait derrière le rideau de pluie, les contours étaient flous, mais on voyait bien qu'il s'agissait d'un homme. Du haut de ses quatre ans, Ezekiel se mis à genou sur le rebord de la fenêtre avec ses deux mains contre la vitre pour un meilleur appui. L'homme en bas lui envoya la main en guise de salutation et le garçonnet sourit. De l'autre coter du verre on pu voir les lèvres de l'enfant articuler le mot ''papa'' avec bonheur.

Soudain, on cria dans la pièce et Ezekiel se retourna vivement. Sa mère effondrée sur son siège tenait contre son cœur un étrange récipient. Elle pleurait à chaude larme. Alerté, l'enfant se précipitait à ses cotés tout en prenant soin d'éviter la boite et l'emballage tombés sur le sol. Regardant de plus près, Ezekiel remarqua une lettre posée sur la table basse tout près et une plaque en bronze sur le récipient. Un frisson le parcourut. Il ne savait pas encore lire, mais il avait déjà vu auparavant des urnes semblables à celle que tenait sa mère… Une urne funéraire… Et sur celle-ci, il reconnut le nom de son père...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sammael Ruthven
Démon † Directeur Psychipathe
Démon † Directeur Psychipathe
avatar

Masculin •Lettres : 452
•Vit depuis le : 09/06/1862
•Fou depuis le : 25/06/2009
•Age : 155
•Origine : D'un sombre cauchemar ?
•Rôle : Directeur enjôleur
•Tempérament : Orgueilleux
•Lien vers la fiche : Autopsie d'un Menteur

Carte d'Identité
• Sexualité: Ça n'a pas tellement d'importance~
• Relations:
• Rumeurs:

MessageSujet: Re: Ezekiel Silver   Dim 29 Nov 2009 - 18:34

Hellow,

Bon, je sais que tu m'as prévenu des problèmes d'ordi par Mp le 29 Octobre (il y a donc déjà 1 mois) sans compter que cela faire déjà bientôt 2 mois que tu es inscrit... Je ne te blâme pas, les problèmes d'ordi sont courants et très handicapants, je le reconnais ; mais je trouve que 2 mois, c’est quand même beaucoup ! *Et je pense être trop indulgente là*

Ton excuse est acceptable, mais elle ne sera pas au long du RP (j’imagine difficilement un membre avec un rythme de 2 mois pour une réponse). Sachant que cela va faire plus d’une semaine que tu n’es pas passé à l’asile.

Donc, mon verdict après ma patience épuisée est la suivante ; je te laisse jusqu’au 6 Décembre (1 semaine donc) pour finir ta fiche, sinon, j’en suis sincèrement désolée -sachant que ton personnage me semble très intéressant- mais je supprimerais ta fiche et ton compte.

Edit ; Suite à ton MP, je te laisse encore du répis \o/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nana-70.livejournal.com/
Ezekiel Silver
Humain † Patient
Humain † Patient
avatar

Masculin •Lettres : 46
•Vit depuis le : 13/04/1875
•Fou depuis le : 04/10/2009
•Age : 142
•Origine : Londres
•Rôle : Le petit médium
•Tempérament : Un rêveur parmis les morts
•Lien vers la fiche : Another Vision of Death

Carte d'Identité
• Sexualité: Quelle bonne question ! Qui sait...
• Relations:
• Rumeurs:

MessageSujet: Re: Ezekiel Silver   Lun 28 Déc 2009 - 18:03

( Enfin, voilà la suite ! J'ai maintenant un nouveau PC donc plus rien ne m'empêche de venir sur le forum. ^^
Merci d'avoir attendu ! )

Pour éviter la confusion
Entre { ~~~ } Il s'agit d'un flash back.



Un brise de vent fit valser les feuilles des arbres, survola la pleine et fit frissonner les herbes hautes... Elle caressa le vol des oiseaux puis, vint lécher les traits fins de l'adolescent. D'une main, il replaça une de ses mèches de cheveux avant de tourner la page de son roman. Assit sous un arbre, Ezekiel profitait calmement de cette douce fin d'après-midi. Au loin, on entendait les cris des enfants qui jouaient... Sa mère lui avait pourtant dit que jouer avec les autres l'aiderai à se faire de bonnes connaissances, mais son livre était plus passionnant. Et puis, Ezekiel était fatigué et n'avais pas envie de voir des gens... De toute façon, les gens n'avaient pas envie de le voir non plus... Ces enfants là-bas, ne lui avaient même pas demandé de se joindre à eux. Enfin bref, lire seul était agréable.

Le vent traitre se mit à souffler beaucoup plus fort, rappelant au jouvenceau qu'il ne s'était pas habillé en fonction du temps. Réprimant un frisson, il referma son livre et se leva tout en s'étirant. Combien de temps avait-il passé sous cet arbre ? Il n'en avait aucune idée. Un rapide coup d'œil vers le ciel lui appris qu'il ne devait pas tarder s'il voulait revenir à temps pour le repas du soir. Sans grande motivation, il pris le chemin du retour d'un pas tranquille. Une simple ligne de terre battue le ramenait vers la maison. Ses yeux bleus allant de fleurs en fleurs, de nuages en nuages... Tous lui semblaient si beaux et si paisibles. Soudain le pied d'Ezekiel heurta un objet. En agitant le bout de celui-ci, il poussa l'objet vers l'avant. C'était un ballon. Un ballon tout rouge. Il le pris entre ses mains et le regarda pensivement. Une voix l'interpella et il releva la tête.

- Pars ici !

Les enfants qu'ils entendaient jouer étaient plus près qu'il l'avait cru finalement... Un groupe approchait du garçon. Ils étaient cinq, tous à peu près du même âge que lui, tous un peu essoufflé d'avoir couru. Le plus grand des cinq avançant, tardant la main vers le ballon en souriant. À quelques mètres d'Ezekiel, il se figea et son sourire s'évanouit. Les autres membres du groupe firent de même et un long silence pesant s'installa.

Ezekiel ne sembla pas impressionner. Il resta là, regardant à nouveau le ballon sans un mot en caressant sa surface lisse... C'était surement à cause de la rumeur... Mais il ne saurait pas dire laquelle... Celle qui parle de l'enfant qui rôde la nuit pour parler avec le Malin ? Voilà pourquoi il a de profondes cernes sous les yeux, disaient les gens... Ou encore celle du garçon qui maudit tous ceux qui ose croiser son regard ? Un peu moins répandue, mais tout aussi créatrice de peur que la première... Il y avait des dizaines comme ça dans les environs. Accentuées pars ses crises légendaires, les rumeurs circulaient depuis longtemps maintenant, mais ça allait en empirant...

- Il est beau...

- Qu... quoi? dit le plus grand, étonné que l'étrange garçon brise le silence.

-Le ballon, il a une belle couleur...

Il fit un temps d'arrêt, mais voyant que personne n'osait prendre la parole, Ezekiel fit comme si rien n'était... Comme s'il parlait pour lui-même.

- Rouge... Comme les cerises de l'été ou les pommes de l'automne et...

- Monstre ! L'interrompit une voix aiguë.

Il se tue et les autres s'écartèrent, dévoilant probablement la seule fille du groupe. La plus jeune aussi. Elle n'était pas très grande avec sa ribambelle de bouclettes brunes. La fillette pointait un doigt accusateur vers lui. Ezekiel lui renvoya un regard glacial en réponse. Cela l'a fit sursauter. Soudain intimidé, elle abaissa son bras puis deux garçons se mirent entre elle et le jeune Silver. L'instinct de protection surement... Ezekiel soupira.
Tout ceci allait vraiment en empirant... surtout depuis cette nuit en fait.


~~~


Cela avait été une journée relativement normale, mère a bien voulut descendre manger dans la grande salle aujourd'hui. Nous avons même échangé quelques banalités comme '' Passé une bonne journée ? '' Ou encore '' On dirait qu'il va pleuvoir.... '' Le pire c'est qu'il y a de l'amélioration. Depuis la mort de mon père, on dit qu'elle sort très peu et parle encore moins... Je me rappelle que vaguement l'avoir vu sourire autrefois... C'est loin à présent. Habituellement, j'ai l'impression de ne pas exister à ses yeux. Mise à part des quelques paroles et conseils qu'elle me glisse de temps à autre, je pouvais ne pas la voir pendant des semaines alors que nous vivons dans la même maison. J'ai été élevé par les employés de la demeure, chacun ne restant pas très longtemps près de moi. Selon eux, autant j'étais un ange le jour, ou du moins la plupart des jours, autant j'étais hystérique la nuit, doublé d'un menteur en plus...

Voyez-vous c'est dur de faire croire à d'innocentes personnes qu'il y a un pendu dans l'armoire qui vous fait la conversation ou encore que vous n'avez rien volé, mais que c'est le fantôme d'une petite fille qui s'amuse à déplacer les objets...

J'ai bien compris avec le temps que je pouvais voir des choses du passé. Pas des évènements, mais des gens qui ont vécu et qui continue, d'une certaine façon, à vivre dans un présent qui n'est pas le leur. Parfois juste des ombres, des murmures ou encore des lueurs s'intensifiant avec la course décroissante du soleil. Et d'autres fois, hé bien, disons simplement des apparitions et bien pire...
Mais, les gens ne croient pas en ce qu'ils ne peuvent ni voir ni comprendre. Les gens ne voyaient pas et ne comprenaient pas ce que moi j'apercevais... Peut-être qu'il ne voulait pas y croire non plus...
Dans tous les cas, j'étais un menteur.

Après le dîner, je fus tenté d'aller faire une balade vu que je ne supportais plus la froideur de la demeure. Je décidai d'aller faire un tour en ville, m'habillant de façon à ce que personne ne me reconnaisse. Les rumeurs qui circulaient à propos de moi étaient pour là majorité truffée de mensonges, mais les descriptions, elles, étaient beaucoup plus véridiques. Moi qui n'aime pas interagir avec les gens voilà que paradoxalement, être entouré d'une foule m'est en quelque sorte réconfortant. Je suis à peu près sûr que les personnages qui déambulent sont réelles vu leur nombre, ou du moins je ne faisais pas la distinction entre esprits et mortels la plupart du temps.

Le carrelage de pierre était peu visible sous les chaussures des gens et les roues des fiacres qui passaient. La place était bondée. Ici et là, on apercevait des enfants qui couraient, d'autres flânaient... sauf que, je ne les voyais déjà plus. Il n'y avait qu'elle. Une dame qui ne semblait pas affectée par la température. Aucun pli, aucune ondulation sur sa robe, aucune preuve de la brise créée par le passage des gens. Idem pour sa chevelure laisser à l'air libre... Sa silhouette, blanche et brumeuse voir quasi transparente, la plongeait dans un air figé dans le temps. Elle regardait l'horizon apparemment... j'étais beaucoup trop loin pour bien voir les traits de son visage et pourtant, je ne pouvais pas détourner les yeux. Peu importe l'action qu'il se déroulait autour de moi, mon regard était constamment attiré vers la femme près de la fontaine.
Cette fontaine se trouvait au centre de la place alors que j'étais sur une rue voisine qui y débouchait. Ma gauche comme ma droite n'était que passants pressés, frigorifiés et bruyants... Sauf que... Cela non plus, je ne le voyais plus... Mon champ de vision semblait s'être anormalement réduit à la fontaine et à la dame en blanc. Le reste était flou et de plus en plus lointain...

Je voulus bouger, mais rien. Mon corps restait immobile et mon regard fixe. La surprise que j'éprouvais se mua rapidement en terreur. Ce n'était qu'un esprit comme les autres, pourquoi je ne pouvais pas bouger ? Les sons qui m'entouraient disparurent, tous furent remplacer par les battements saccadés de mon propre cœur contre les parois de mon cerveau. La dame en blanc avait bougé, elle avait sortit une fleur blanche de sa manche puis, elle releva la tête vers moi. Un froid intense s'immisça dans mes os et un frisson me parcourut. Je n'arrivais toujours pas à regarder ailleurs...

Brusquement, un homme me percuta de plein fouet et je fus projeté au sol. Les bruits, les odeurs, les sensations me revinrent toutes au même moment, me donnant un mal de tête foudroyant... ou peut-être était-ce la chute... Peu importe. Me remettant sur mes deux pieds. Je regardais autour. Elle n'était plus là. Et moi non aussi, je ne voulais plus être ici. Alors, je retournais en douce chez moi de la même façon que lorsque j'étais parti. La soirée se passa sans autre incident et épuiser je finis par m'assoupir.

Cette nuit là, je rêvai d'un long et sombre corridor. Je courais à en perdre haleine. Derrière moi, il n'y avait que du noir. Un noir vaporeux. Un noir sinistre qui approchait. Tout ce que je savais, c'est qu'il ne fallait pas que ces ténèbres ne m'attrapent. Devant mes pieds un pétale blanc... un deuxième ici... en voilà trois... Courant toujours, je suivais cette piste. La noirceur, elle, se rapprochait dangereusement. Soudain je stoppai net, mon regard figé sur une silhouette devant. La dame en blanc de la place m'apparut, encore plus lumineuse que dans mon souvenir. Je ne voyais toujours pas son visage, mais cela ne l'empêcha pas de me tendre la main. J'avançais la mienne vers la dame. Elle voulait m'éloigner des ténèbres et je ne demandai que cela. Je levai mon pied pour avancer, mais quelque chose m'agrippa par les épaules et me tira vers l'arrière. C'était les ténèbres. J'étais sûr que c'était les ténèbres. Je me mis à hurler et à me débattre de toutes mes forces, mais c'était trop tard. Je me sentis tomber l'arrière et puis...
J'ouvris les yeux.

Il faisait toujours nuit. J'étais assit sur le sol, face à une grande fenêtre ouverte. J'entendis des sanglots derrière moi et reconnu une des employées de la maison. Apparemment, mes pas dans le couloir l'avait réveillée et elle m'avait suivi. Rendu au bout de ma course -elle ne saurait l'expliquer- mais la grande fenêtre du dernier étage s'était ouverte doucement. Toujours somnambule j'étais monté sur le rebord et j'allais tomber lorsqu' elle me rattrapa...

Le lendemain quelle ne fut pas ma surprise d'apprendre que l'employer avait démissionnée et que dans les environs se rependaient une nouvelle légende sur l'enfant maudit... L'histoire se déforma tellement qu'on prétendit même que j'aurais essayé de pousser une des employées par la fenêtre pendant que j'étais en pleine crise durant laquelle j'étais possédé et blablabla...

Depuis lors, les gens prirent vraiment peur de ma famille et ne s'approchait guère de notre demeure. Des téméraires venaient parfois écrire quelques obscénités sur nos murs et les domestiques démissionnèrent un à un... Bref, ma présence devient un plus grand fardeau que je ne l'étais déjà.

~~~


- Rends-nous ça ! dit un garçon sur sa droite.

Ezekiel s'était perdu dans ses réflexions et ne l'avait pas entendu approcher, mais un coup violent dans les cotes le ramena à la réalité. Sous le choc, il mit un genou à terre et échappa le ballon rouge. D'autres insultes fusèrent et une marée de coup suivi rapidement. Trop nombreux pour lui, Ezekiel ne résista pas. C'était toujours à peu près le même scénario... Au début, il y avait la frayeur ou la curiosité... Ensuite c'était le mépris et la haine qui entrait en scène.

La nuit était presque tombée quand il franchit le seuil de la demeure des Silvers. Sa chemise déchirée et les égratignures sanguinolentes sur sa peau lui valurent un regard critique de son reflet dans le miroir de l'entrée. Ezekiel monta les escaliers qui le menaient à sa chambre, histoire d'aller se changer avant que quelqu'un ne le remarque. Mais lorsqu'il ouvrit son armoire, il la trouva vide. Les tiroirs de la commode, même chose. Malgré lui, Ezekiel commença à paniquer. Était-ce un mauvais tour ? Bien déterminé à éclaircir ce mystère, il redescendit au salon et là, le jeune garçon compris. Sa mère était assise sur un siège et le regardait calmement. Elle l'entendait. À côté du siège, l'adolescent reconnu ses valises.

- Ezekiel, nous avons à parler...

Quelques heures plus tard, il aperçut pour la première fois les murs de l'asile. La solitude lui créant un grand vide au fond du cœur, car selon lui, on venait bel et bien de l'abandonner. Et son aversion pour les gens n’en fut pas moins que décuplée. Il n'espérait pas grand-chose de ce lieu un peu sinistre, sauf peut-être que son don ne lui attirerai pas trop d'ennuis…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sammael Ruthven
Démon † Directeur Psychipathe
Démon † Directeur Psychipathe
avatar

Masculin •Lettres : 452
•Vit depuis le : 09/06/1862
•Fou depuis le : 25/06/2009
•Age : 155
•Origine : D'un sombre cauchemar ?
•Rôle : Directeur enjôleur
•Tempérament : Orgueilleux
•Lien vers la fiche : Autopsie d'un Menteur

Carte d'Identité
• Sexualité: Ça n'a pas tellement d'importance~
• Relations:
• Rumeurs:

MessageSujet: Re: Ezekiel Silver   Lun 28 Déc 2009 - 20:22

L’attente était longue, certes, mais ça valait la peine ! En tout cas, c’est un privilège étant donné que je ne serai pas aussi indulgente avec tout le monde, car le début de ta fiche était quand même bien construit, le personnage était assez intéressant etc…
Bref, le nombre de lignes/mots est respecté, l’histoire tient la route et l’avatar est aux normes !
Et comme le code a déjà été validé, je valide à présent ta fiche !


Bon jeu ! Big Grin

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nana-70.livejournal.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ezekiel Silver   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ezekiel Silver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mad Asylum :: Mettez vos Masques :: Formulaires d'Inscription-