Mad Asylum
Ce forum est officiellement décédé...

Enfin, pas vraiment : vrai phénix, il s'est dépêtré de ses cendres et a fini par renaître quelque part, faisant peau neuve, URL neuve.

Mad Asylum


 
AccueilCalendrierFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 I_nnocent was the W_itch B_ernkastel + Complete -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: I_nnocent was the W_itch B_ernkastel + Complete -   Dim 11 Oct 2009 - 1:48



    Do you see the Innocent one ?

    Peccatrice, io? Oh, sì!














    Darjeeling or Earl Grey ?
    English cup & French Cake
















    La Divina Tragedia
    Oh ! Desire ! ~ !


      Nom & Prénom : Bernkastel Innocent
      Sexe : Little Missie Bernkastel ~
      Race : Crone – Lovely Witch
      Age : 5 ans, quoi ? 9 ? C’est même pas vrai d’abord ! J’approche les cinq cent ans !
      Date de Naissance & Lieu : 31 Octobre - Le jour de l’halloween, amusant, non ?
      Raison de l’admission :
      Es-ce réellement important ? D’accord, d’accord, je vais vous le dire ! Mais c’est seulement parce que je vous aime bien ! C’est que… Après avoir côtoyé les cadavres des membres de ma famille, de mes proches, à divers moment de ma vie, je me suis mise à les imiter ! Je simulais ma mort. Je faisais semblant de m’étouffer, de me noyer. Je prétendais ma disparition. C’est lorsque mon grand frère m’a vue pendu qu’il a conclu que j’avais peut être un problème. Mais… Mais aussi, il ne me croyait pas ! Je lui disais que j’étais une grande sorcière ! Et il se moquait de moi… Pourtant, c’est vrai ! C’est tout simplement la vérité ! D’accord, j’étais ! Mais je le suis toujours ! Ne me regardez pas ainsi ! Je ne suis pas folle !

      Missie Bernkastel : Missie Bernkastel accrochera vote regard de sa petite taille et de ses grands yeux brillants. Encore une enfant, elle a une silhouette svelte, dépourvue de quelconque forme, toute plate et toute aussi charmante. Frèle, ses épaules très peu larges soutienne une belle tête pleine d’idées et de plaisanteries en tout genre. Elle porte des cheveux châtain mi-longs, ce qui pourrait contredire la particularité que « Les crones sont rousses ». Un teint de pêche très pâle et des traits enfantins impeccables entourent de grands yeux bleus pleins de vie et de malice, contredisant encore le fait que « Les crones ont les yeux verts », n’est-elle pas mignonne ? Du haut de son mètre quarante, Innocent à toute l’allure d’une petite fillette de grande noblesse en plein rébellion. Sous son fin nez pointu l’on peut discerner un petit sourire espiègle qui flotte sur son visage poupin régulièrement. Accompagnant celui-ci d’une petite voix douce et propre à sa faible carrure. Avec ses diverses robes de petite sorcière et de princesse, se cache, malgré sa taille de nipponne, de longues jambes élancées qui ne semblent jamais s’épuiser. Jamais ? Oh réellement, non. Comme toutes petites filles de son âge, Missie à besoin de sommeil. Ses prunelles brillantes closes et une douce respiration calme et sereine règne alors entre ses murs qui, un peu plutôt, devait recevoir les traces de pas de la demoiselle.

      Miss Innocent : Je vous le jure, celui qui m’a fait cela va le payer de sa vie. Parce que, évidemment, je n’ai pas cinq ans ! Je suis beaucoup plus vieille, beaucoup qu’une simple petite humaine ! Je dois faire deux fois la taille de Missie, au moins deux fois. Mon visage adulte mais espiègle ne semble que vieillir de quelques années, étant plus mature déjà, avec des yeux beaucoup moins grands et, toujours, bleus. Bleus comme la mer, le ciel, de tes crayons de couleurs, peu importe, ils sont bleus. J’ai de longs cheveux roux comme le feu que j’attache toujours en chignon parce que sinon, ils me gênent et j’ai horreur de cela ! Je les ornes également d’une petite fleur rouge, fraichement choisie par mes soins. Malgré que « Crone » veux dire « Vieille femme », je ressemble loin de là à une mamie ou une quelconque grand-mère ridée. Même que ma peau, toujours aussi blême, est lisse et douce. Je ressemble à une jeune épouse, celle qui vient tout juste de découvrir son nouveau mari, aussi charmant semblait-il devant les parents Je n’ai pas l’air menaçante, ni imposante. La plus part du temps, je suis calme, mais parfois il arrive que je prenne ma place. De mon arrogance et mes grandes robes à crinoline, j’ai une allure majestueuse comme toute Lady de haut rang. Je ne suis pas n’importe quelle vile jeune femme.

      Caractère : N’es-ce pas évident ? Lorsque l’on a neuf ans, qu’on se prend (Qu’on est) une sorcière, les petite filles sont très dynamique. Elles parlent sorcellerie et étudient les pentacles et leurs significations. C’est vêtu à la rococo qu’elle se prendront pour la meilleure, jouant avec leur copine princesse et consœurs sorcière. Elle est espiègle comme toute Missie de son âge. Pleine d’énergie, de vie, un adulte à de la difficulté à la suivre. Obstinée, elle aime avoir raison et ne décrochera pas tant que ce ne sera pas le cas, elle adore avoir le dernier mot. Elle n’hésite pas à dire ce qu’elle pense, même si cela est vexant ou blessant, mais cela ne veut pas dire que c’était son intention pour autant. Joyeuse, elle ne semble pas se soucier de se qui se passe autour d’elle, étant bien coincée dans son petit monde de fée et de sorcière. Surtout elles, Witches, elle en a toujours été passionnée, et cela depuis son enfance. Il faut également dire qu’elle en est une, une puissante si l’on oublis le fait qu’elle ressemble d’un bébé de cinq ans. Ce qu’elle déteste, elle n’aime pas qu’on le lui fasse remarquer. Elle est petite, et alors ? Elle reste tout de même mignonne ! Reine du sarcasme, Innocent semble ne rien prendre au sérieux. Plutôt dit-elle des propos ironiques et dépourvus de logique. Préférant courir après les petits papillons que faire ses devoirs, elle n’aime qu’on lui impose des tâches. Avant son arrivée à Middleton, Missie s’amusait beaucoup à faire croire à sa mort. S’étendre au pied des escaliers, immobile et retenant son souffle, comme si elle les avait déboulées. S’étouffez avec de la nourriture, incapable de la recracher. Elle va même au point de se pendre, mais elle ne l’a fait qu’une seule fois, jusqu’à maintenant. Dans le cas contraire, lorsqu’elle ne s’amuse pas du tout, elle à tendance à bouder. Missie n’est pas très rancunière, mais elle se met rapidement en colère. Lorsqu’elle se blesse, ce qui est fréquent vue sa maladresse, des larmes laiteuses coulent sur ses joues rosées. Sincère, ou pas ? Elle pleure régulièrement, parfois jamais longtemps, sachant que les larmes ne règlent pas tout…. Sinon ce serait trop facile.




    « C’mon ! Play with me ! »

    So so so Sweetie !

      Son Histoire :
      + The young Witch and the Sorcerer -

      Comment une belle grande rouquine c’est transformer en mini-brunette débordante d’énergie ? Alors qu’elle était puissante, la magie faisait partie de sa vie depuis sa naissance. Elle n’est pas une humaine devenue sorcière, elle est née ainsi. L’âme aussi pure que le petit Jésus, mais plus pour très longtemps. La famille de Bernkastel n’idolâtrait pas la magie blanche, loin de là, elle préférait beaucoup plus les sorts sombres et dangereux. La petite Innocent était téméraire, elle aimait beaucoup faire telle ou telle exépérience, sans même prendre des précautions. Une rouquine dans une famille de rouquins, quoi de plus sorcier ?

      Enfant unique, elle était envoyé à l’école des humains le jour, car même si elle était une sorcière : « Elle devait un minimum s’instruire. » Comme toute petite de son âge, ce n’était pas ce qu’elle préférait, mais si c’était pour devenir une puissante sorcière… Bernkastel était prête à tout ! À la petite école, personne ne l’aimait vraiment, on la traitait de sorcière, de maudite. Parfois de démon ou de créature satanique. Qu’avait-elle fait de mal ? Rien du tout. Innocent n’avait jamais utilisé le peu de magie qu’elle connaissait en classe, même pour tricher.

      C’est alors que, lorsqu’elle revint le soir, dans sa petite maison, que celle-ci n’était devenue qu’un tas de cendre. Avec ses habitants, on l’avait fait brulée vive, sans pitié pour la famille qui y vivait. Craignant pour sa vie, Missie Bernkastel couru loin, très loin pour se cacher des méchants. Qui allait alors lui apprendre à devenir une grande sorcière, si ce n’était pas sa famille ?

      + The Witch in the Wood -


      Installée dans une maison au milieu de la foret. Une maison était habitée par une sorcière aux cheveux de feu. La sorcière était étrangement belle, l’on tombait souvent amoureux à sa vue. Une voix si douce, captivante, insaisissable. Quelques personnes venaient la voir, ne repartant plus jamais chez eux. Ils la regardaient danser, maniant gracieusement sa robe. Chantant mélodieusement des airs inconnus. Tout le monde restait ici.

      À chaque soir l’un d’eux disparaissait. Il ne revenait jamais plus, il était introuvable. La jeune sorcière aux cheveux de feu, étrangement belle, continuait à chanter ses mélodies harmonieuses. Ne cessant pas de danser et à faire bouger son jupon gaiement. Les personnes qui s’étaient perdu ne retournèrent plus jamais chez eux, ils étaient tombés amoureux. Tout le monde restait ici.

      Ils étaient de moins en moins nombreux. Ils ne revoyaient plus jamais leur famille. Ils étaient amoureux de la sorcière aux cheveux de feu, qui dansait à des rythmes folkloriques. Elle chantait des couplets connus de peu, étrangement belle dans sa robe qu’elle maniait avec la grâce d’une fée. Tout le monde restait ici…

      La sorcière qui vivait dans une maison au milieu de la foret, dansait, chantait, seule. Les âme égarées venaient à sa rencontre, et ne repartaient plus jamais.

      + Lady to Missie -

      C’est alors qu’un homme pas si mort se manifesta devant elle. Alors que la sorcière aux cheveux d’ors dansait parmi les morts. Elle cessa alors de rire, fixant se nouveau venu. Pas si nouveau, finalement. Oh ! Mentor ! Oh ! Sorcier de souche. Sorcier depuis son enfance. Oh ! Professeur qui avait tout appris à la demoiselle. Mais il ne semblait pas content de la revoir. Il était plutôt déçu.

      Les jeunes âmes amoureuses viennent la voir. Elles disparaissent une par une. Et là, la sorcière aux cheveux d’or ne changeait jamais. Elle est toujours aussi belle. Elle est toujours aussi majestueuse. Jeune… Le mentor également, d’ailleurs. Il n’avait pas vieilli d’un poil depuis qu’il avait prit la sorcière aux cheveux de feu sous son aile.

      - Je t’ai appris la magie pour que tu aides les gens. Pas pour que tu t’en serves pour rester jeune éternellement.

      Son professeur était bien spécial, bien qu’il fasse de la magie noire, il l’utilisait pour le bien d’autrui. Oh ! Pas seulement des humains, mais des créatures également. Il était un peu trop gentil. Et la demoiselle n’était pas ainsi : Elle était née méchante, elle resterait méchante. Elle tira à langue au nouveau venu et se remis à danser, à la joie des âmes qui l’entouraient.

      - Tu veux vraiment continuer à capturer des âmes pour rester jeune ? Alors qu’il en soit ainsi.

      Il agita ses doigts, prononçant une formule que la sorcière n’avait encore jamais entendue. Elle fut entourer de papillons dorés et puis, lorsqu’elle rouvrit les yeux, était deux fois plus petite qu’avant. Elle se pencha sur une flaque d’eau et s’y regarda. Elle avait cinq ! Elle était une enfant ! Elle glissa ses doits dans ses longs cheveux bruns… Et les bouclettes rousses ? Où étaient-elles ? C’était… C’était presque sa marque de commerce ! On la reconnaissait pour ses cheveux dorés ! Elle se retourna pour jeta un regard noir à son mentor mais… Il avait disparu. Le lâche !

      + I’m playing Dead or Alive ! -

      - Bernkastel ! Bernkastel ! Répond, Bernkastel ! Je t’en supplie !

      La fillette était étendue sur le sol, inconsciente. Elle ne bougeait point, elle restait immobile, dans les bras de son frère, qui espérait tant la voir ouvrir les yeux ! Il la secoua légèrement, caressa ses joues rosées et des larmes lui vinrent presque aux yeux.

      - Stella… Stella, répond-moi ! S’il te plait, ne me laisse pas tout seul !

      La petite fille sourit, un air espiègle sur le visage. Elle ouvrit les yeux, pleins de vie, aucune trace de souffrance, rien. Son frère la serra dans ses bras, la sermonnant alors :

      - Mais arrête de faire ça ! tu le sais que je déteste lorsque tu simule la mort ! Tu n’es pas immortelle comme tu le dis ! Tu es humaine, pas une sorcière ! tu pourrais mourir n’importe quand !

      - Uuuuuh ~ Tu ne me crois jamais ! Je suis une puissante sorcière ! Je vais te transformer en mouette si tu n’arrêtes pas de me contredire ! Uuuh~ !

      Son visage devenait légèrement rouge. Ses joues gonflées et ses sourcils froncés montrait la colère qui montait en elle. Pourquoi ne la croyait-il jamais ? C’était pourtant la vérité ! Pour une fois ! Elle se leva et alla dans sa chambre, jouer avec ses poupées vêtues de grandes robes.

      + Eyes like tomatoes ! -

      - Bernkastel ! Non, Bernkastel…

      Le jeune homme échappa son sac sur le sol, et accourut dans le couloir. Sous son regard horrifié se trouvait sa sœur… Pendue. Était-ce vrai, cette fois-ci ? Comment pouvait-elle bien respirer ainsi ? Son visage était impassible, elle ne semblait pas avoir souffert… Mais les corde serrée à son coup laissait montrer le contraire. Pourquoi aurait-elle fais cela, n’était-elle pas heureuse ? Soudainement, elle recommença à bouger. Ses petites jambes s’agitaient de tous les côtés, même qu’elle ne perdit une chaussure. Ses bras fendaient l’air, et elle poussait des gémissements plaintifs.

      - Uuuuuuuuhh~ ! J’ai peur des hauteurs ! Viens me détacher ! Uuuuh~ !

      Il s’empressa de lui amener un banc, pour qu’elle puisse y mettre les pieds. Il la détacha rapidement et la serra une nouvelle fois dans ses bras, les larmes aux yeux. Elle n’était pas… Normale. Faire semblant de mourir, tant de fois… Même aller jusqu’à ce pendre. Il déposa ses mains sur ses épaules et plongea dans son regard dans ses grandes prunelles aquatiques.

      - Écoute Stella… Tu ne peux pas continuer de la sorte…

      - Uuuuh~ ! C’était trop haut, je ne recommencerai plus ! Uuuuh~ !

      - Non… Ce n’est pas ce que je veux dire… Tu vas aller vivre ailleurs… Là bas, il va y avoir des gens pour t’aider… Enfin…

      - Ah non ! Je ne veux pas retourner voir l’éducatrice ! Elle est méchante ! Uuuuh~ ! Méchante !

      - Non… tu vas aller à Middleton.

      - Uuuh~ ! Je vais aller voir les vampires et les démons ! Uuuh~ ! Bernkastel veux y aller tout de suite !

      - Ne dit pas de sottises… Les vampires et les démons n’existent pas !

      - Uuuuh~ Uuuh~ ! Ils ont les yeux de la même couleur que les tomates ! Uuuuh~ !



      Codeuh ! : Earl Grey ! ♥️ (traduction ; Vu~)


Dernière édition par Innocent Bernkastel le Dim 11 Oct 2009 - 13:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sammael Ruthven
Démon † Directeur Psychipathe
Démon † Directeur Psychipathe
avatar

Masculin •Lettres : 452
•Vit depuis le : 09/06/1862
•Fou depuis le : 25/06/2009
•Age : 155
•Origine : D'un sombre cauchemar ?
•Rôle : Directeur enjôleur
•Tempérament : Orgueilleux
•Lien vers la fiche : Autopsie d'un Menteur

Carte d'Identité
• Sexualité: Ça n'a pas tellement d'importance~
• Relations:
• Rumeurs:

MessageSujet: Re: I_nnocent was the W_itch B_ernkastel + Complete -   Dim 11 Oct 2009 - 8:27

Il y avait quelques incohérences à la fin, mais vu l'heure, c'était sûrement dû à la fatigue XD

Tout est en règle -et j’adore la dernière phrase de ton histoire- mais il y a juste un problème ; ton avatar est un chouïlla trop grand, si tu n’arrives pas à la réduire, je peux le faire sans aucun soucis !

Spoiler:
 

Ensuite, je te valide sans aucun problème ! cheers

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nana-70.livejournal.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I_nnocent was the W_itch B_ernkastel + Complete -   Dim 11 Oct 2009 - 13:13

Il n'était que 21h en faite. Mais oui, ça arrive les incohérence >< Quand je l'ai relue j'ai remarqué que ce n'était pas très claire.

J'arrange l'avatar, pardon, je me suis trompée dans les dimmension quand je l'ai fait.
Revenir en haut Aller en bas
Sammael Ruthven
Démon † Directeur Psychipathe
Démon † Directeur Psychipathe
avatar

Masculin •Lettres : 452
•Vit depuis le : 09/06/1862
•Fou depuis le : 25/06/2009
•Age : 155
•Origine : D'un sombre cauchemar ?
•Rôle : Directeur enjôleur
•Tempérament : Orgueilleux
•Lien vers la fiche : Autopsie d'un Menteur

Carte d'Identité
• Sexualité: Ça n'a pas tellement d'importance~
• Relations:
• Rumeurs:

MessageSujet: Re: I_nnocent was the W_itch B_ernkastel + Complete -   Dim 11 Oct 2009 - 17:26

voilà~ Il n'y a plus aucun blem' !!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nana-70.livejournal.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I_nnocent was the W_itch B_ernkastel + Complete -   

Revenir en haut Aller en bas
 

I_nnocent was the W_itch B_ernkastel + Complete -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mad Asylum :: La Source du Savoir :: Archives du RPG :: Les Oubliettes :: Les anciennes Fiches-