Mad Asylum
Ce forum est officiellement décédé...

Enfin, pas vraiment : vrai phénix, il s'est dépêtré de ses cendres et a fini par renaître quelque part, faisant peau neuve, URL neuve.

Mad Asylum


 
AccueilCalendrierFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Petit Rêve dit alors : « Je ne veux pas rester seul. » [Castouille <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le Petit Rêve dit alors : « Je ne veux pas rester seul. » [Castouille <3]   Mar 20 Oct 2009 - 22:13

    Mais je veux voir les démons ! Où ils sont, je ne les trouve pas ! Ils sont méchants, ils ne veulent pas se montrer ! Auraient-ils peur que je sois un ange ? Mais non voyons, les anges n’allaient pas dans un asile et en plus, ils ont les cheveux blonds ! Je suis rousse… Ou plutôt, j’étais rousse, maintenant je suis plutôt châtaine. Je soupirai. J’étais toute heureuse de venir les voir, mais je ne trouvai personne ! Mais pourquoi tout le monde me fuyait ? Même mon voisin de cellule n’osait pas m’approcher. Je ne suis pas le diable pourtant.

    La première Alice était vaillante. L’épée à la main, elle arriva au pays des merveilles, tranchant tout sur son passage, un sentier de pétales rouges elle laissa derrière elle. La pauvre Alice, au fin fond des bois, comme une criminelle elle y fut emprisonnée. Enchaînée à sa prison de ronces, malgré le chemin qu’elle avait tracé dans la forêt, personne ne la croisa plus jamais.

    Je commençai à chantonner, me promenant dans le manoir. Mes grandes prunelles bleues parcouraient les murs, regardaient les finitions et les divers détails. Je gambadai joyeusement, la tête dans les nuages, ne pensant à rien. C’était trop ennuyeux comme endroit ! C’était beaucoup plus amusant quand j’étais avec grand frère, là au moins je m’amusais beaucoup à lui faire des peurs. Mais ici… Je n’avais rien pour m’amuser ! Je soupirai, la journée sera longue… Sauf si…

    Je stoppai mes pas au premier étage, devant les escaliers menant au rez-de-chaussée. Je me gênerai donc. Je jetai de bref coup d’œil aux alentours, personne. IL y avait toujours personne ! Mais où ils étaient les vampires et les autres sorcières ? Je le savais, on me l’avait dit, une autre petite sorcière était venue me dire qu’il y avait d’autres crones qui trainaient. Mais je n’en ai toujours pas croisées et j’étais…. Raaah ! Je pris une moue boudeuse, lorgnant toujours sur les escaliers. He he he~

    La deuxième Alice était doux et gentil. Il arriva au pays merveilleux en chantant, il fredonna de merveilleuses notes, et créa un monde de folie. Mais cet Alice, ce bouton de rose, qu’un fou tua d’un coup de feu, Une simple fleur poussa, aussi rouge que sa blessure. Aimé et adulé par tous, il finit par se faner. Un fabuleux rosier marqua l’endroit où il est tombé.

    Je postai sur la première marche, et continua ma chanson. À chaque phrase, je descendais. Je chantai ma chanson des Sacrifices Humains d’Alice. Un peu gore pour une petite fille de neufs ans, il fallait l’avouer. Mais moi j’avais beaucoup que cela, e réalité, et j’aimais. C’était l’une de mes chansons préférées ! Elle et London Bridge is Fallin’ Down. Une petite chanson anglaise que j’ai apprise à l’école, en arrivant dans se pays. Lorsque je chantai, un minuscule papillon doré apparu et vola autour de moi. Qu’il était mignon ! C’était mon ami. Lorsque je faisais une formule ou un quelconque tour de magie, il y avait plein plein de papillons qui brillaient autant que lui seul. Mais si j’utilise trop mes pouvoirs en étant petite, mon mentor ne voudra pas me laisser reprendre ma forme originelle. Que j’en ai marre d’être toute petite !

    La troisième Alice était une jeune fille. Aussi belle qu’un ange, elle descendit au pays des merveilles, elle y séduisit le beau monde, et créa un pays étrange. Telle qu’elle était, Alice devint la reine de ce royaume. Possédée par un rêve détraqué, elle fut condamnée à régner pour l’éternité jusqu’à ce que son corps ne la porte plus.

    La chanson d’Alice était plutôt longue, puisqu’elle racontait trois histoires. Trois sacrifices. Trois personnes s’étant perdues au pays des merveilles. Moi aussi je veux y aller ! Je veux y rencontrer Alice !

    J’atteignis finalement la dernière marche. Un sourire espiègle et infernal apparut alors sur mon visage poupin. Je l’ai pourtant dit, je vais me gêner ! Je me laissai tomber sur les fesses, puis sur le dos. Me tournai un peu sur le côté et déplaça mes jambes d’une drôle de façon. Tordues ? J’avais un bras étendu en pose superman, même si ce n’était pas ce que je désirais représenter, et le deuxième replié anormalement. Comment étais-je donc ? Magnifique ! Mes cheveux cachaient mon visage qui adopta une expression de douleur. De la souffrance de la part de… Une jeune fille qui venait lourdement de déboulée les escaliers. Était-elle vivante ? Allait-elle bien ? Était-elle seulement consciente ? Hehehe~ J’aimais ce jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Castiel Aterius
Humain † The Mad French Touch
Humain † The Mad French Touch
avatar

Masculin •Lettres : 189
•Vit depuis le : 25/11/1872
•Fou depuis le : 27/07/2009
•Age : 145
•Origine : Place du Tertre, Montmartre, Paris
•Rôle : Patient
•Tempérament : Enfantin, naïf ... mais pas que
•Lien vers la fiche : Il était un p'tit homme ...

Carte d'Identité
• Sexualité: Homosexuel
• Relations:
• Rumeurs:

MessageSujet: Re: Le Petit Rêve dit alors : « Je ne veux pas rester seul. » [Castouille <3]   Ven 30 Oct 2009 - 10:37

Castiel gambadait gaiement dans les couloirs de Middleton, s'arrêtant çà et là pour admirer les peintures et autres objets décoratifs. Il allait par pas de trois, tout en chantonnant joyeusement.

London Bridge is falling down,
Falling down, falling down,
London Bridge is falling down,
My fair lady.
How shall we build it up again,
Up again, up again,
How shall we build it up again,
My fair lady ?

Aucun bruit ne se faisait entendre dans le bâtiment. A croire que tous les habitants étaient morts ! Le garçon s'interrogeait sur cette apparente tranquillité. Que se passait-il donc ?

Build it up with silver and gold,
Silver and gold, silver and gold,
Build it up with silver and gold,
My fair lady.
Silver and gold will be stolen away,
Stolen away, stolen away,
Silver and gold will be stolen away,
My fair lady.

Il arriva en vu de l'escalier et s'apprêtait à l'emprunter lorsqu'il aperçut quelque chose qui gisait au bas des marches. Castiel se pencha par dessus la rampe et plissa les yeux pour mieux y voir. Apparemment, ce quelque chose était en fait quelqu'un. Il se pencha encore. Une petite fille gisait sur le sol, vraisemblablement morte.

Tout en continuant de chanter, le français grimpa à califourchon sur la rampe et se laissa glisser jusqu'au bas des marches en gloussant de plaisir.

Une fois arrivé, il s'approcha du corps désarticulé et s'agenouilla près de la petite fille. Noxus, qui était sur son épaule, dégringola son corps et s'approcha de l'enfant, escaladant son corps, qu'il renifla, en quête de quelque chose à manger.

Castiel le laissa faire, préoccupé par ce qu'il voyait. Devait-il la laisser là ? Ou prévenir Monsieur Sammael ou Casper ? Pouvait-il jouer avec elle ? Il hésitait à la toucher et se tordait les mains.

Finalement, il approcha le bras et dégagea les cheveux châtain de sa figure, dévoilant son petit visage, semblable aux dragées. Elle était chou quand même cette petite demoiselle !

Ne sachant que faire, le brun se mit à secouer vivement la petit missy en reprenant sa chanson. Il voulait être sur qu'elle était bien morte. Après tout, on était dans un asile, elle pouvait bien faire semblant !


Build it up with wood and clay,
Wood and clay, wood and clay,
Build it up with wood and clay,
My fair lady. Wood and clay will wash away,
Wash away, wash away,
Wood and clay will wash away,
My fair lady.
Build it up with iron and steel,
Iron and steel, iron and steel,
Build it up with iron and steel,
My fair lady.

[voilà ! J'espère que ma réponse t'as plus ! C'est cout mais ce n'est que le début ^^!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Petit Rêve dit alors : « Je ne veux pas rester seul. » [Castouille <3]   Ven 6 Nov 2009 - 1:02

    Tient, quelqu’un s’approchait. Septique ? Anxieux ? Peureux ? Le frêle corps de poupée se mettrait-il à bouger ou la vie l’avait définitivement quitté. Qui avertir ? Céder à la panique pouvait être une très bonne idée. Le silence régnait, un petit animal vint se promener sur mon corps immobile. Sentait-il la vie qui bouillonait en moi ? La rage de bouger qui m’envahissait alors que je jouais, me moquait de la mort. N’était-ce pas fantastique de semer la zizanie dans les esprits perturbé des humains ? Ils étaient si faible et facile à contredire que je me plaisais à les rendre complètement fous. Peut être que l’un d’eux me reconnaitra, ici, dans cet asile.

    Je devinai facilement que c’était un jeune homme. Ce qu’il dégageait ne pouvait me tromper. Il leva doucement mes cheveux, je retins un mince rire cristallin. Il avait toujours des doutes ? Je ne pouvais pas être morte voyons, se serait malheureux d’aller annoncer cela au directeur. Pour moi, la mort n’est rien. Mais pour de simples humains… Elle était une grande chose qu’il ne fallait pas défier. La petite chose continuait à poser ses pattes sur ma légère robe. Elle chatouillait, fouinait se museau partout. Je ne devais pas me mettre à rigoler immédiatement, sinon je serai trahie. Il se remit alors à chanter, m’ignorant presque maintenant.

    Je soupirai dans ma tête, déçue. Il n’y avait vraiment que les fous pour chanter cette comptine ainsi alors qu’une enfant morte gisait à leurs pieds. Je réfléchis, sans pour autant bouger un seul muscle de mon corps. Que pourrais-je faire de plus pour l’effrayer ? La réponse était simple, c’était trop facile ! Ce n’était qu’un jeune garçon, après tout. Le faire sursauter, espérant qu’il ne meurt pas d’une crise cardiaque, était une bonne idée. Un plan que peu approuveraient mais… J’ai une sorcière ! L’avis des autres ne m’importait pas. Je serais une belle grande rousse si mon ancien mentor ne m’aurait pas transformé en gamine.

    Dans un mouvement qui fendit l’air, j’attrapai une cheville du patient.

    Bouh !

    Je me levai sur un coude, mes grands yeux de verres bien grands. Mon visage était si près de lui que je sentais sa respiration passer sur mes mèches brunes. Alors, as-tu eu peur ? Je m’assis en tailleur, les mains posées sur le sol glacé. J’étais en vie ! Pleine d’énergie et envieuse de courir partout comme une petite folle. Je bougeai la tête de droite à gauche, murmurant une chanson traversant mon esprit. Je fixai toujours le garçon. Frêle, faible. Pas de doute, ce n’était qu’un humain. Une chose qui nous liait était sans doute la folie. Je détaillai ses cheveux noirs et c’est yeux qui n’étais même pas de la même couleur. Il avait un certain charme.

    Je m’appelle Innocent ! Et toi ?

    Malgré mon prénom, je n’étais pas innocente que j’en avais l’air. Mon teint pâle et mes allures de poupées en trompaient plusieurs. Je recueillis dans mes paume la petite bête qui c’était faufiler sur mon épaule. Trop mignonne. Je caressai son pelage du bout de mes petits doigts, rigolant à voix basse. Je soufflai vivement sur quelques cheveux châtains qui retombaient sur mon nez, elles se replacèrent alors à l’écart de mon visage.

    Eh ! Tu sais, tu sais ? À cause de l’ange qui ne cesse de pleurer, un démon c’est mise en colère : Elle hurlait en balançant des meubles. Elle s’était enfermée dans le grenier.


    Ma petite bouche parlait au fil de mes pensées. Même si elle était dure à croire, et que le garçon ne goberait probablement pas de telles sottises, c’était la vérité. J’arrive facilement à reconnaître les démons, et je sais qu’à cause de la demoiselle aux beaux cheveux blonds, ils en colère. Certains reste calme, mais pas tous, apparemment…
Revenir en haut Aller en bas
Castiel Aterius
Humain † The Mad French Touch
Humain † The Mad French Touch
avatar

Masculin •Lettres : 189
•Vit depuis le : 25/11/1872
•Fou depuis le : 27/07/2009
•Age : 145
•Origine : Place du Tertre, Montmartre, Paris
•Rôle : Patient
•Tempérament : Enfantin, naïf ... mais pas que
•Lien vers la fiche : Il était un p'tit homme ...

Carte d'Identité
• Sexualité: Homosexuel
• Relations:
• Rumeurs:

MessageSujet: Re: Le Petit Rêve dit alors : « Je ne veux pas rester seul. » [Castouille <3]   Sam 21 Nov 2009 - 20:16

Alors qu'il chantonnait encore, la petite fille se redressa vivement, agrippant sa cheville.

-Bouh !

Il sursauta, ne s'attendant pas à une si vive action tout en regardant attentivement la petite Missy. Elle se redressa sur un coude, ses yeux à quelques centimètres des siens, puis se redressa et s'assit en tailleur. Un petit air mutin était sur son visage et une flamme malicieuse dansait dans ses yeux.

Tout en chantonnant, elle détailla le jeune homme, semblant chercher quelque chose qu'elle ne trouva pas au vu de sa moue boudeuse.

-Je m'appelle Innocent ! Et toi ?

Le garçon lui offrit son plus charmant sourire. Ce nom correspondait parfaitement à son apparence mais la flamme chafouine dans son regard le démentissait. Bien qu'attendrit par sa jolie bouille, Castiel décida de rester sur ses gardes. Enfin, autant qu'il était capable de le faire.

Il lui répondit tandis qu'elle cajolait Noxus qui semblait grandement apprécier ses caresses.

-Je suis, suis, suis Castiel.

Il lui sourit encore et s'assit en tailleur en face d'elle. Elle ne semblait pas dangereuse et ne paraissait pas être une créature. Cependant, il sentait qu'elle n'était pas ce qu'elle paraissait être. Il le devinait confusément comme il l'avait compris pour Blair, Casper ou Apolyon.

Elle babilla ensuite comme si ses paroles dépassaient ses pensées.

-Eh ! Tu sais, tu sais ? A cause de l'ange qui ne cesse de pleurer, un démon s'est mise en colère ! Elle hurlait en balançant des meubles. Elle s'était enfermée dans le grenier.

A ces mots, Castiel fronça les sourcils. Cassndra était toujours dans l'asile ? Sa présence en ces lieux le mettait mal à l'aise. Il espérait qu'elle partirait bientôt.

-Oh ! Tu parles de, de, de Cassandra ! J'ai remarqué que les créatures s'agitaient en ce moment, moment, moment. Même Monsieur Sammael est affecté par elle ! J'espère qu'elle s'en ira bientôt.

Il tendit la main et caressa le poil doux de son chinchilla, ses doigts fins rencontrant ceux de la petite.

-Tu sais je l'ai rencontré ! L'ange, enfin Cassandra. J'ai été prévenir Monsieur le Directeur qu'elle était là. C'était ma mission, mission, mission.

Fier de lui, le garçon s'illumina à ce souvenir. Il avait été tellement content d'avoir rendu ce srvice à son Directeur ! Il observa la petite fille qui repoussa encore une fois ses cheveux qui retombèrent. Encore une fois.

-Mais de quel, quel, quel démon parles -tu ? Les seuls que j'ai rencontré étaient des hommes. Dis, c'était qui ?

Se disant, il pencha la tête, interrogateur tandis que Noxus regrimpait lestement sur son épaule.

[Désolée pour le retard ! C'est court mais j'espère que ça t'as plus ! ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Petit Rêve dit alors : « Je ne veux pas rester seul. » [Castouille <3]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Petit Rêve dit alors : « Je ne veux pas rester seul. » [Castouille <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mad Asylum :: La Source du Savoir :: Archives du RPG :: Les Oubliettes :: Les RP terminés ou abandonnés-