Mad Asylum
Ce forum est officiellement décédé...

Enfin, pas vraiment : vrai phénix, il s'est dépêtré de ses cendres et a fini par renaître quelque part, faisant peau neuve, URL neuve.

Mad Asylum


 
AccueilCalendrierFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un croquemort et un vam... une tête de vampire! <3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un croquemort et un vam... une tête de vampire! <3   Jeu 24 Déc 2009 - 14:20

Casper marchait tranquillement, dévêtu de sa tunique qu'il avait roulé en boule avec la tête de lady blair, à fin que ses cris ne dérange point les murs de la demeure. Ses talons claquaient tranquillement le carrelage, alors que le dieu de la mort suivait un chemin qu'il connaissait bien, car il était l'un des rares qui ne faisait pas attention à la règle du "on rentre dans le bureau du directeur seulement si il est là". Casper aimait les surprises, mais seulement quand c'était lui qui les faisait aux autres. Il monta les escaliers comme un chat qui revenait de chasse avec sa proie. Il balançait doucement sa tunique transformer un baluchon d'avant en arrière, se préoccupant pas du fait que lady Blair pourrait en devenir malade. D'ailleurs... est ce que les vampires peuvent être malade?... (Ils attrapent la grippe A?...)

Le croquemort se trouvait enfin devant la porte du bureau de sammael, qui était bien évidemment fermé, comment est ce qu'il allait rentré alors? Ahah... quel question! Casper n'allait pas joué les super cambrioleur et passer par la fenêtre... non... Il fouilla dans sa poche, toujours avec son sourire, et sortie un gros clou rouillé, et en quelques secondes, un petit "clac" se fit entendre, et Casper ouvrit la porte. AAAAH! Qu'il était bon d'avoir rencontré un voleur dans un passé pas si lointain... Il entra dans le bureau, sans gêne, refermant la porte.

- mhh... il faudrait vraiment qu'il change de décoration quand même... depuis le temps...


Il pouffa de rire, posant le baluchon sur le bureau du directeur, mais laissant la tête dedans. Qu'est ce qu'il allait faire? Il fait une petit "mots doux" au directeur, et part en laissant la tête? Ou il se cache dans un coin et attend qu'il arrive? Ou même, il prend ses aises, et joue au directeur? mh mh... toute ces idées seraient très marrantes... Mais il avait surtout envie de voir les réaction de sammael! Donc il s'assit en douceur sur le bureau de sammael, les jambes croisaient, attendant l'arrivée de ce cher directeur!

[Bon, j'ai fait cours, mais comme c'est la suite de l'autre post u_u]
Revenir en haut Aller en bas
Sammael Ruthven
Démon † Directeur Psychipathe
Démon † Directeur Psychipathe
avatar

Masculin •Lettres : 452
•Vit depuis le : 09/06/1862
•Fou depuis le : 25/06/2009
•Age : 156
•Origine : D'un sombre cauchemar ?
•Rôle : Directeur enjôleur
•Tempérament : Orgueilleux
•Lien vers la fiche : Autopsie d'un Menteur

Carte d'Identité
• Sexualité: Ça n'a pas tellement d'importance~
• Relations:
• Rumeurs:

MessageSujet: Re: Un croquemort et un vam... une tête de vampire! <3   Dim 3 Jan 2010 - 13:21

    La paranoïa.
    Sammael venait de passer près de deux heures à écouter les hypothèses superflues d’un homme qui était persuadé que sa femme était une traînée. Le démon avait fait mine de s’intéresser, lui demandant alors quelles preuves il pouvait avancé pour expliquer ses doutes. Il lui avait alors immédiatement présenter des détails illogiques ; qu’elle portait une robe bordeaux au moins une fois par mois, qu’elle consultait l’horloge lorsqu’elle finissait de lire ou de broder, qu’elle observait curieusement toutes les calèches qui passaient dans la rue… Bref, s’ensuit un monologue absolument absurde et
    fou.
    La conversation cependant avait calmé l’homme, car, avec un sang-froid remarquable, il expliqua au directeur comment il avait tué sa femme. Avec ironie, le démon lui demanda si il éprouvait un quelconque remord.


    -Pas le moins du monde, Sir ! Je dirai même que je suis fier de moi d’avoir mis fin aux jours de cette putain !

    Il était encore persuadé que sa défunte femme l’avait trompé et pour lui, son crime était justifié.
    C’est-ce qui intéressait Sammael ; la façon dont les hommes trouvaient des solutions, tournant le problème à leur avantage. Le directeur demanda donc à son patient si la raison moteur n’était pas de se débarrasser de sa femme. Sur cette question ; le criminel devint muet comme la pierre.
    Encore une fois, Sammael s’amusa de la façon dont l’homme s’extirpa du piège en répondant à côté, lui donnant une nouvelle preuve irrationnelle.
    Après de longues minutes, le directeur sortit de la cellule, lorsqu‘une infirmière entra à son tour. Avant de quitter le couloir, Sammael entendit le fou répéter à l‘infirmière comment il avait « découvert »  que sa femme le trompait. Et le démon ne pouvait alors s‘empêcher de rire en pensant que l‘homme, derrière cette porte, était un cas particulièrement têtu et désespéré.

    Il monta les escaliers pour accéder alors à l‘étage du dessus, comptant écrire sur le rapport de ce jeune homme qu‘il n‘y avait aucune amélioration à attendre de lui. Sammael était, certes, un démon, mais il agissait comme le précédent directeur de l‘établissement Middleton ; il y avait un dossier sur chaque patient. Leur identité était frappée sur du papier avec de l‘encre noire, la date de leur arrivé aussi, tout comme la progression -ou la dégradation- de leur état mental. Et sur les plus vieux dossiers, on y voyait à la fin des pages abîmées la date de mort et la raison -bien souvent falsifiée-. Cependant, à la différence des médecins et des dirigeants des asiles au loin ; Sammael archivait les rapports de façon très pessimiste. La plupart des patients, selon lui, n‘avait aucune chance de s‘en sortir.
    Mais même si il retrouvait leur tête, jamais le démon ne leur donnerait la permission de sortir.

    Malheureusement, ses projets de travail tombèrent à l‘eau lorsqu‘il constata que la porte de son bureau était ouverte. Quelqu‘un avait forcé la serrure.
    Avec un certain sourire crispé, le directeur pénétra dans la pièce. Si le malhonnête arpentait encore les lieux, il se ferait un plaisir de le mettre dehors par ses propres moyens. Par chance, le délinquant était encore là ; Casper Ghostwood. Le croquemort était peut-être un être assez facile à vivre, il restait quand même un dieu de la mort et Sammael ne pouvait s‘empêcher de parfois douter de lui. De plus, le sourire hilare qu‘il affichait constamment n‘aidait en rien…


    -Mister Ghostwood, je ne m’attendais pas à vous voir ici… Il me semble aussi que c’est mon bureau et que je reçois les visiteurs. Et non l’inverse…

    Dit le directeur, il faisait un effort incroyable cependant pour ne pas perdre son rictus. Le démon ne savait pas encore pourquoi le monstre était là. Il constata avec horreur qu’il était assis sur son bureau. Bien pas à son bureau, mais sur.
    Le démon s’avança jusqu’au fauteuil et prit un des dossiers qu’il avait l’intention de remplir tout en fusillant le Shinigami du regard.


    -J’espère que vous avez une bonne raison à me donner pour avoir oser forcer la porte de mon bureau. En revanche, je doute qu’il y ait une quelconque raison valable pour poser votre derrière sur mon bureau.

    Sammael s’attendait à une nouvelle touche d’humour. Mais que le Shinigami ne lui dise pas qu’il avait mal aux jambes ; depuis quand une telle créature a-t-elle besoin de s’asseoir comme un vieillard le ferait ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nana-70.livejournal.com/
 

Un croquemort et un vam... une tête de vampire! <3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mad Asylum :: La Source du Savoir :: Archives du RPG :: Les Oubliettes :: Les RP terminés ou abandonnés-